Connectez-vous S'inscrire
ROCKAWA
STYLISHMAG STYLISHMAG
ROCKAWA




Communiqué de l'équipe de Rockawa - 17 mai 2018


Rédigé le Jeudi 17 Mai 2018 à 11:55 | Lu 397 fois | 0 commentaire(s)


Communiqué de l'équipe de Rockawa


 Avant toute chose, merci 

Voilà presque 5 ans qu’a démarré l’aventure Rockawa.
Celle-ci correspondait à notre envie de voir perdurer un magazine imprimé de référence dans la sphère musicale, qui porte la signature de la passion plus que du business. 
Pendant 5 ans, nous avons davantage compté sur nos lecteurs que sur d’éventuelles retombées publicitaires. À cela, une raison simple : notre goût pour l’indépendance. 

Rockawa n’a jamais perdu d’argent et a toujours agi pour le plus grand respect de ses lecteurs et abonnés, et avec comme souci permanent la qualité non seulement du magazine, mais aussi du service général, le tout dans une bonne humeur que nous espérons communicative. Tout cela constitue notre plus grand motif de fierté.
 

Depuis plusieurs mois toutefois, l’équation est devenue plus difficile. Les frais postaux ont augmenté, pour un service de moins en moins efficace et nous n’avons jamais souhaité répercuter cette hausse injuste auprès de nos abonnés, pour qui nous avons progressivement baissé les tarifs d’abonnement au fil des ans. 

Parallèlement, la demande pour un Rockawa « dématérialisé » a été croissante, invoquée par certains de nos lecteurs pour réduire le coût de la sacrosainte empreinte carbone, mais aussi de manière plus pragmatique, pour des raisons de stockage, ou tout simplement parce que certains disaient avoir tendance à nous « perdre de vue ». Il est vrai qu’un magazine imprimé, qui ne sort que tous les deux mois, et a fortiori pas en kiosques, peut être quelque peu dur à suivre. Et pourtant, la régularité et la délité sont les nerfs de la guerre que livre Rockawa. 

Cela nous a conduit à développer, petit à petit, une offre conséquente en ligne et via l’application mobile Rockawa.
Tous les jours désormais, du nouveau contenu est mis en ligne, même le week-end, avec la possibilité d’être averti par notification push.
Podcasts, sagas, anecdotes, pépites, playlists, chroniques, tops, ops, covers, découvertes, news, quiz, et de nombreuses autres capsules, tout est désormais en place pour que Rockawa trouve son chemin auprès des fidèles, sans que ceux-ci n’aient à attendre deux mois leur magazine. 

Fatalement, et bien que cela ne corresponde pas totalement à l’idée que nous nous faisions de Rockawa voici cinq ans lorsque nous l’avons lancé, l’évolution du mode de « consommation » (charmant terme, n’est-il pas ?) des lecteurs, nous a conduit à envisager la n du magazine imprimé. 

Dire qu’il s’agit d’un choix stratégique serait faux, et reviendrait à nier la vérité : pour que le magazine imprimé subsiste, il aurait fallu encore plus de lecteurs qu’actuellement.
Nous avons toujours dit que nous refuserions de léser nos lecteurs et abonnés : pour continuer le magazine tel qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire dans sa forme éditoriale la plus intègre et diversifiée possible, il aurait fallu continuer à lui consacrer 6 à 7 mois par an, avec des pics de concentration toujours plus intenses au moment des bouclages. 

Le problème majeur demeurant que si Rockawa n’est pas déficitaire, il s’auto-suffit sans dégager d’énormes bénéfices, donc sans permettre d’investir dans de l’humain pour nous aider. Et malheureusement, Rockawa ne contribue pas en termes financiers, à 6 ou 7 mois de temps de travail pour sa société éditrice, Ollmedia Prod., qu’il est impossible de mettre en péril aux moments où Rockawa nécessite un maximum d’attention. 


 Non, Rockawa n’est pas mort 

Mais ce n’est pas parce que le monde change que la passion qui nous anime disparaît. Elle brûle toujours en nous, mais il serait aujourd’hui suicidaire de faire l’autruche et de ne pas être « proactif » dans un univers de la presse qui meurt de son immobilisme. 

Rockawa va donc poursuivre sa mission, désormais plus « connectée », plus en prise au quotidien avec ses lecteurs. L’activité « premium » du site et de l’application impliquent autant d’engagement et de ferveur de notre part quant à la profession de foi éditoriale, et au final nous nous engageons dans cette voie en étant persuadés que nos lecteurs et abonnés auront davantage encore de contenu, davantage de connaissances à acquérir, de passion à partager avec nos outils. 

Les coûts d’impression et postaux en moins ne sont pas une mince économie, et c’est ce qui va nous permettre de continuer, tout en évitant des con its de calendriers qui auraient pu être préjudiciables aux activités de la société éditrice. Nous espérons pouvoir compter sur votre soutien sans faille. À vous qui êtes là depuis le début. Qui nous avez pris en route. Et qui partagez les valeurs de ce média. 

Parce qu’il ne faut jamais dire jamais, cela ne signifie pas que le magazine imprimé ne reviendra jamais. On ne ressent le goût réel des choses, dit-on, que lorsqu’elles nous manquent vraiment. Mais il est aussi certain que de dire aujourd’hui : « J’attendrai que revienne la version papier » ne suffira pas. 


 Toujours là, autrement 

Nous comptons sur vous. Les abonnements à Rockawa premium site + appli sont déjà disponibles, et vous assurent de nouveau contenu chaque jour, que vous aimiez « grignoter » des informations ou anecdotes, passer du temps à lire nos sagas, ou encore écouter nos podcasts. 

Les 27 volumes imprimés de Rockawa restent évidemment disponibles dans la limite des stocks, il est encore temps de se les procurer. Des projets de bouquins, numéros spéciaux, sont également dans les cartons, et nous permettront de donner un prolongement à notre activité d’éditeur « papier », sans contrainte administrative ou temporelle. 

Dans les 15 jours qui viennent, nous allons rentrer en contact avec l’intégralité de nos abonnés, a n de régler chacune des situations au cas par cas. Cela va nécessairement demander un peu de temps, mais nous allons le faire, car nous avons toujours : 

- dit ce que nous faisions. 
- fait ce que nous disions. 

À bientôt. Peut-être même à tout de suite.

L’équipe de Rockawa 
 
 





NEWS | INTERVIEWS | ROCKAWA TV | CLASSIC | DÉCOUVERTES | PLAYLISTS | PREMIUM