Connectez-vous S'inscrire
ROCKAWA
Rédigé le Mardi 21 Mars 2017 à 00:00 modifié le Lundi 13 Février 2017

Trop disto pas trop tard


Ike Turner & The Kings Of Rhythm découvrent la distortion et inventent le rock & roll…


Trop disto pas trop tard
Muddy Waters chantait : « Le blues a eu un enfant qu’on a appellé rock & roll », mais peu savent que l’inconscient parrain de ce bébé gênant n’est autre qu’un agent de la police d’état du Tennessee… Expliquons-nous : par une radieuse après-midi de mars 1951, un patrouilleur à moto a pris en chasse une camionette sur la fameuse Highway 61, à hauteur de Memphis.

À l’intérieur de la camionette, sept ados black, chargés de trois saxophones, une contrebasse, une guitare et son ampli, et un set de batterie… tous fixés sommairement sur le toit par manque de place. Le patrouilleur a alors activé sa sirène et fait stopper la camionette. Quelques éléments musicaux se sont alors détachés et retrouvés à même le sol. Le leader du groupe avait dix-huit ans et s’appelait Ike Turner, celui-là même qui deviendrait quelques années plus tard un producteur et songwriter renommé avec Tina.

Le jeune Ike était visiblement un baragouineur de première puisqu’il parvint à embobiner le représentant de la force publique et éviter une prune salée. Lorsque le groupe, les Kings Of Rhythm, arrive enfin au studio de Sam Phillips à Memphis, tout le monde est anxieux à l’idée de se mettre au boulot.
Malheureusement, l’ampli guitare de Willie Kizart a été sérieusement endommagé lorsqu’il est tombé de la voiture, et dès qu’il est branché, il commence à émettre un fuzz naturel pour le moins… prometteur.
En fait, le speaker était un peu déchiré, et tandis que le groupe se fait une raison et joue avec l’ampli maudit, Sam Phillips parvient finalement à « recoller les morceaux » et l’enregistrement peut se dérouler presque normalement.

Avec un drive furieux qui fit sonner les figures booggie de Wizart comme si elles avient été jouées sur une basse électrique avec un fuzz-tone (notez qu’aucun des deux n’avait encore été inventé à l’époque !), les Kings ont donc enregistré « Rocket 88 »… le premier disque de rock & roll ? Trois ans plus tard, Sam Phillips enregistrait les désormais fameuses « Sun Sessions » avec un certain… Elvis Presley. 


Lu 128 fois


Facebook
Newsletter
Facebook
Twitter
Google+
Rss