Connectez-vous S'inscrire
ROCKAWA
Rédigé le Mardi 7 Mars 2017 à 16:30 modifié le Mardi 7 Mars 2017

Les playlists - Rockawa volume 20


Découvrez les playlists qui accompagnent les articles du magazine ! Pour obtenir le lien direct vers le magazine, cliquez sur la photo de la couverture !



PLAYLIST : LES CHRONIQUES DU VOLUME 20


JIMMY PAGE

JIMMY PAGE Le parcours d’un roi ou comment l’ex-employé du mois est devenu le maître du rock. 
300 millions d’albums vendus, des centaines de titres des sixties portant sa signature, le solo le plus étudié et célébré de l’Histoire, une place incontestée sur le podium des plus grands guitaristes de tous les temps… Sir Jimmy Page a assurément sa place réservée au panthéon du rock. Mais qu’est-ce qui prédestinait « Little Jimmy », le secret jeune homme qui voulait guérir le cancer et être reconnu comme peintre, à dominer le monde du sixième art ? 


 

MATMATAH

MATMATAH Machine à découdre 
Après plus de dix années passées à faire trembler les scènes rock hexagonales, Matmatah tirait sa révérence en 2008 avec un album réussi, « La Cerise », mais une tournée qui avait attisé les tensions latentes au sein du groupe. Il aura fallu presque une décennie pour que la formation bretonne se retrouve et accouche d’un album explosif, « Plates coutures », avant de repartir sur les routes…


 

ROY ORBISON

ROY ORBISON Voix sans issue
De Roy Orbison, à la phénoménale voix de velours, le grand public ne peut souvent citer que le tube intemporel, Oh, Pretty Woman, datant de 1964. Pourtant, celui que l’on surnommait « The Big O » était un authentique pionnier du rock’n’roll, à la personnalité plus complexe que ne le laissaient penser ses tubes d’une apparente facilité. Son destin de star maudite se joue probablement entre 1964 et 1968, années cruelles durant lesquelles il perd successivement son épouse et deux de ses trois fils dans des circonstances tragiques. Le cœur brisé, au sens propre comme au sens figuré, il ne s’en remettra jamais.


 

SONIC YOUTH

SONIC YOUTH Le cauchemar américain
Au milieu des années 80, le hardcore américain s’entiche de nouvelles icônes et s’intellectualise en se frottant à l’art rock et à la culture underground des sixties. Ne se reconnaissant pas dans le rêve cathodique d’une Amérique reaganienne qui montre les muscles, ses enfants les plus bruyants vont s’employer à briser l’image idyllique qu’on cherche à leur vendre en déclassant les archives les plus sombres de son histoire. Les iconoclastes Sonic Youth vont embrasser un temps le mouvement. 


 

SUPERGRASS

SUPERGRASS Du désastre aux astres 
À l’arrivée de « Life on Other Planets », célébré comme l’un des albums de l’année 2002, le public salue le retour des éternels adolescents au sourire indéfectible qui avaient décrispé la britpop au siècle précédent avec leur hymnique Alright. Pourtant, ils reviennent de loin. Avant cet album cathartique, rien n’allait plus, entre désintox, conflits internes et décalage entre leur image et leurs aspirations adultes. The Kids are alright... At last.


 

THE POGUES

THE POGUES Au régime censure 
En pleine polémique autour de la création du création du Parental Advisory porté par Tipper Gore, les Pogues foulent la bienséance aux pieds avec un langage fleuri qui rejaillit jusque dans le titre de leur album : « Rum, Sodomy & the Lash ». Une expression attribuée à tort à Winston Churchill.


 

THIN LIZZY Vs QUEEN

THIN LIZZY Vs QUEEN Un trône pour deux 
« Tu entends ces applaudissements ? Virez-moi ce groupe de scène... maintenant ! », s’emporte un Freddie Mercury passablement tendu en ce glacial hiver américain de 77. Le chanteur de Queen est pourtant en partie responsable : il a, quelques mois auparavant, participé à sélectionner Thin Lizzy comme special guest pour sa tournée nord-américaine marathon de 40 dates... 


 

GUIDE PRÉCIEUX DU SON (GPS) : TOM PETTY

GUIDE PRÉCIEUX DU SON (GPS) : TOM PETTY


 

TOP OF THE TOPS : 10 chansons féministes en avance sur leur temps

TOP OF THE TOPS : 10 chansons féministes en avance sur leur temps 
Si la pop et le rock contemporains sont aujourd’hui remplis d’hymnes valorisant l’indépendance des femmes, il fut un temps où chanter la cause du sexe dit faible relevait de la défiance, d’autant plus lorsque les femmes s’en chargeaient elles-mêmes. Retour sur 10 titres qui étaient sacrément en avance sur leur époque.


 

U2

U2 Zootopie (Chronique d’une tournée suicidaire)
Des millions de dollars dépensés pour une tournée qui faillit tourner à la banqueroute… Voilà comment l’histoire se souviendra des 157 shows pharaoniques et parfois révolutionnaires du « Zoo TV Tour », démarré pour assurer la promotion de « Achtung Baby » en 1992. C’est pourtant à cette période que U2 rebat les cartes et se redécouvre un destin politique, non sans avoir pris le risque de bouleverser son identité. Retour sur l’épopée improbable du groupe irlandais, qui s’étala sur plus d’un an et demi.


 



Lu 627 fois



Facebook
Newsletter
Facebook
Twitter
Google+
Rss