Connectez-vous S'inscrire

Jewly


Rédigé le Mercredi 26 Avril 2017 à 22:43 | Lu 972 fois | 0 commentaire(s)


En février dernier, Jewly, artiste alsacienne de 35 ans, ancienne pharmacienne ayant remisé sa blouse pour donner priorité à une passion renforcée par de multiples premières parties flatteuses (Scorpions, Ten Years After, Rover, etc.), dévoilait son troisième opus, « Drugstore ».


Pour l’occasion, Jewly soignait la forme de cet album avec un ambitieux concept consistant à structurer son blues-rock fiévreux et revêche en dix titres-vignettes, portant chacun le nom de personnages : Amanda, Melody, Kim, Phil, Joy, Doc, Jim & Negan, Alex, John Doe, Diane. Une galerie de portraits comme autant de tranches de vie profondes où l’intime rencontre l’universel. Ainsi, Melody renvoie au destin exemplaire de la chanteuse de jazz Melody Gardot, Diane à la photographe Diane Arbus, qui aura inspiré le roman d’une amie de Jewly, quand John Doe sert de caisse de résonance à son engagement pour le dépistage des hépatites. Portant plus loin sa vision, elle a même conçu avec l’équipe de Bloz Films, David Meyer et Marc Linnhoff, dix clips à l’esthétique soignée pour chacune des plages, offrant une dimension cinématographique à son œuvre.
Pour canaliser l’énergie qui la caractérise, qui n’est pas sans rappeler pour l’exemple l’impulsivité d’une Beth Hart (un œil à ses prestations scéniques suffit à l’attester), Jewly s’est rendue en Angleterre, à Bath, dans le studio des Stranglers et a fait appel à deux producteurs au pedigree impressionnant : le bassiste Phil Spalding, qui a, au cours de sa carrière, mis sa science au service de nombreux artistes de renom (Mick Jagger, Seal, Orchestral Manœuvres in the Dark, Elton John, Randy Crawford, Chris de Burgh ou encore Mike Oldfield), et le guitariste Matt Backer (Julian Lennon, Steve Winwood, Bob Geldof, etc.).
Les deux hommes ont su capturer la puissance de son interprétation en la préservant de toute grandiloquence – même si le pathos est parfois un brin outrancier, il est constitutif de son univers et fait le sel, tout en étoffant l’ensemble de riches arrangements. Pour compléter ce casting d’invités, Dom Brown, ancien guitariste de Duran Duran, est venu poser quelques plans sur deux titres.
www.jewlymusic.com








Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Mai 2016 - 10:19 Red Beans & Pepper Sauce

Lundi 9 Mai 2016 - 16:46 Fingers & Cream

NEWS | INTERVIEWS | ROCKAWA TV | LES CHRONIQUES | LE MAGAZINE | CLASSIC | DÉCOUVERTES | PLAYLISTS



Suivez-nous sur…
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram