Connectez-vous S'inscrire
ROCKAWA
Rédigé le Jeudi 20 Avril 2017 à 00:00 modifié le Lundi 13 Février 2017

5 artistes qui ont donné leur nom à un animal...



Gnathia marleyi/Bob Marley
Ce ravissant animal translucide doit son nom au dieu du reggae, Bob Marley. Un poil trop honorifique pour un parasite comme le gnathia qui s’installe dans le corps d’un pauvre poisson nommé la gorette jaune, ou Haemulon flavolineatum pour les fétichistes des langues mortes, et infeste son sang. Il y a lieu de penser que Bob Marley se serait passé de cet insigne honneur.
 
 
Phialella zappai/Frank Zappa
Étrangement, Frank Zappa constitue une source d’inspiration importante pour les zoologues. Son nom a été plusieurs fois attribué à différents types d’animaux. Parmi les plus notables, l’Amaurotoma zappa, un mollusque disparu il y a 300 millions d’années, lui doit son nom. De même que que le Vallaris zappai, une bactérie responsable de l’acné. Mais celui dont le musicien semblait le plus fier, c’est cette méduse découverte par le professeur Ferdinando Boero, qui avait vu là un plan idéal pour rencontrer son idole. Frank goûta son plaisir : « Il n’y a rien que j’apprécie plus que d’avoir une méduse qui porte mon nom. »
 
Jaggermeryx naida/Mick Jagger
Un animal doté de lèvres tactiles. Il n’en fallait pas plus pour qu’un scientifique un brin mélomane fasse un parallèle entre ce cochon d’eau aujourd’hui disparu, dont des fragments de mâchoire ont été trouvés récemment en Égypte et la rockstar lippue qui officie au sein des Rolling Stones. La voici nommée Jaggermeryx naida, ce que l’on peut traduire par « nymphe des eaux de Jagger. »
 
Aptostichus bonoi/Bono
Allez savoir pourquoi, les araignées sont les animaux qui se voient le plus fréquemment attribuer des noms de célébrités. L’Aptostichus bonoi a hérité du pseudonyme de Paul Hewson, alias Bono. Pas particulièrement affublée d’une petite taille, cette araignée doit cet honneur à une autre particularité : sa localisation. Elle est connue comme « la mygale de Joshua Tree ». Soit le nom  du monument discographique signé U2 en 1987.
 
Loureedia annulipes/Lou Reed
On ne sait si ce sont les qualités humaines, la sympathie rayonnante et légendaire du personnage ou encore son look presque gothique, renvoyant à celui qu’il arborait à l’époque de « Transformer » qui a valu à Lou Reed de voir cette araignée baptisée Loureedia annulipes. Mais nul doute que le leader du Velvet Underground devait être fier de cet animal assez répandu dans le monde.


Lu 83 fois


Facebook
Newsletter
Facebook
Twitter
Google+
Rss